Un travailleur installé face à un clandestin, sédentaire face au nomade. C’est le choc de deux mondes qui n’ont pour langue commune que le travail et l’action. Sous vos yeux, s’édifient en parallèle la construction d’un lien entre les deux hommes, et celle, concrète, d’un échafaudage comme “maison éphémère”.

Les personnages “s’affrontent” sur des situations visuelles fortes, nées de l’utilisation détournée du matériel de chantier. Même le tas de sable réserve ses surprises…

Thèmes : l’immigration et le monde du travail

De et avec François Berardino & Olivier Luppens | Sous le regard de Sarah Gaillet