Il y a Ciccio aux mains noires et Victor aux mains blanches. La crasse et l’enduit. L’un fuit l’Italie et “cherche travail”, l’autre aime son labeur et les chantiers bien propres. Deux solitudes qui ont tout pour ne pas s’entendre et pourtant, on a parfois besoin d’autre chose que du produit de ses mains, fussent-elles d’or, comme disait l’aïeul. Entre brique et Braque, Victor et Ciccio bâtissent une autre histoire, belle comme le sont les rencontres improbables.

Thèmes : l’immigration, l’amitié, la maladie

De et avec François Berardino & Olivier Luppens | Sous le regard de Sarah Gaillet
Mention du Jury aux Rencontres Jeune Public 2017 de Huy pour la pertinence du propos et la qualité artistique.