20h30
 

Phalaena signifie « papillon » et symbolise la légèreté, la grâce et la subtile renaissance de la nature.

En associant le violon et la harpe au bayan (accordéon de concert), le trio Phalaena nous offre un mélange unique de sonorités et favorise un répertoire éclectique. De Jean Sébastien Bach à Domenico Scarlatti en passant par Camille Saint-Saëns ou encore Manuel de Falla, les musiciens du trio Phalaena, grâce à leur fine musicalité et leur étonnante complicité, balaient d’un grand coup tous les clichés à l’encontre de ce formidable instrument de musique qu’est l’accordéon.

Avec Christophe Delporte (accordéon), Sophie Hallynck (harpe) et Isabelle Chardon (violon)

Dans le cadre du Printemps musical de Waha